Remplacer ou réparer son pare-brise ?

Votre pare-brise a-t-il été endommagé ? Vous avez alors le choix entre le réparer ou directement le remplacer. Découvrez dans quels cas opter pour l’une ou l’autre de ces solutions.

Faire le point sur la situation

Les fissures et les cassures figurent parmi les dommages qui peuvent survenir au niveau de votre pare-brise. Si les fissures ne sont pas très graves, il est tout à fait possible de les colmater… à condition de ne pas attendre trop longtemps. Ainsi, vous pouvez garder votre pare-brise quelques années encore.

Sachez qu’une fissure peut donner lieu à une cassure en cas de choc. Par ailleurs, si elle est trop grande, il n’est plus possible de réparer le pare-brise. Vous devez alors le remplacer.

Quand réparer son pare-brise ?

Réparer votre pare-brise est la première solution en cas de fissure ou de cassure. Sur le plan financier, cela s’avère particulièrement avantageux puisque le montant de la prestation s’élève en moyenne à 90 euros.

La réparation profite également à votre assurance, car les coûts pris en charge sont largement réduits. Par ailleurs, aucun sinistre n’est indiqué dans votre dossier. Cependant, l’assurance ne prend en charge les réparations que si elles permettent d’obtenir un pare-brise fonctionnel.

Quand remplacer son pare-brise ?

Un remplacement s’impose en cas de dommages importants sur votre pare-brise. Vous devez notamment le changer lorsque la fissure ou la cassure nuit à votre visibilité ou à la sécurité des passagers. Cependant, cette opération est assez onéreuse. En effet, il faut compter entre 350 et 550 euros pour acquérir un nouveau pare-brise. Il vous faut également prévoir un budget supplémentaire pour la pose. D’ailleurs, vous noterez que le tarif varie selon les professionnels.

Il faut aussi savoir que le remplacement de pare-brise revient également cher à votre assurance et que le sinistre est reporté dans votre dossier. Pour information, il se peut que votre compagnie d’assurance refuse de vous indemniser.